La chute des cours risque de fermer les mines

Publié le 2 octobre 2014 dans la catégorie Dossiers

En trois ans, le cours de l’or a considérablement chuté, soit, une baisse de 60%. Soit une baisse de 26% rien que pour l’année dernière comme nous l’avons expliqué ici. Il se rapproche du seuil critique qui risque d’engendrer une réduction de la production. Une éventuelle fermeture des mines serait même inévitable si la tendance baissière persiste.

Fermeture des mines : moins nombreuses que prévu

gold-mine

Au cours des 18 derniers mois, plusieurs mines dans le monde ont été contraintes de suspendre leurs activités, néanmoins, elles sont moins nombreuses par rapport à ce que les spécialistes du secteur s’attendaient. Les exploitants ont décidé de réduire leurs coûts en se concentrant vers l’extraction de minerai à haute teneur. A la Bourse des métaux, le cours de l’once est de nouveau descendu à 1 206,85 dollars jeudi, un plus bas de neuf mois.

Il s’agit d’un seuil critique selon Joseph Foster, qui à la fois gérant chez Van Eck Global et actionnaire majeur chez Barrick Gold et Goldcorp. Etant également présent au tour de table de nombreux autres grands producteurs d’or, il estime que : « Si le cours de l’or tombe sous ce seuil, il y a un grand nombre de mines dans le monde qui vont vraiment connaître des difficultés ».

Producteurs et investisseurs, victimes du cycle baissier

Inv_case_for_gold_COINS

Depuis septembre 2011, les producteurs et les investisseurs ont déjà été victimes de la chute des deux tiers de la capitalisation boursière du secteur. En conséquence, ils sont dans une situation délicate. Par ailleurs, les nouvelles réductions de production et les fermetures de mines ne profitent guère à ces acteurs du marché. Toutefois, ces mesures sont susceptibles de changer la donne, car les producteurs ne se sont pas protégés contre le risque de chute de cours.