Les cours percent le seuil de 1.200 dollar l’once

Publié le 25 février 2015 dans la catégorie Actualités

Depuis la semaine derrière, l’or s’est maintenu au-dessus des 1.200 dollar l’once grâce à la publication du compte-rendu de la Fed. La situation en Grèce en est également pour quelque chose. Cette semaine, la tendance s’est poursuivie. Hier à midi, les cours de l’or ont récupéré la baisse de 0.8% avant d’abandonner le seuil des 1.200 dollar. Suite à la prolongation du plan de sauvetage grec, les experts financiers attendent une nouvelle liste des réformes promises par Athènes.

L’euro a rebondi

52213-1-1395172721

Les contrats à termes sur les équités américaines sont en baisse tandis que les marchés boursiers européens ont inversé leurs gains à l’ouverture d’où, le rebondissement de l’euro au-dessus des 1,13 dollar US sur le marché des changes. Quant aux marchés financiers chinois, ils sont encore fermés pour les congés de Nouvel an. En se référent à ces éléments, il n’est évident que l’or ait percé le seuil des 1.200 dollar l’once.

La reprise des demandes en perspective

Toutefois, les cours de l’argent sont parvenus à surpasser les performances des cours de l’or au point de coter à 1% de plus sur la journée, soit, 16,40 dollars l’once d’argent. Vu le niveau actuel du métal jaune, la demande physique pourrait reprendre d’ici mercredi, quand la bourse de Shanghai s’ouvrira après les vacances chinoises.

Inv_case_for_gold_COINS

Quant aux Futures or, et les options or du Comex, ils ont connu une diminution au taux le plus important la semaine passée depuis le point bas de cinq ans en dollars US observé en novembre 2014. En revanche, la quantité d’or physique nécessaire pour soutenir certains parts comme les ETF or ou le SPDR Gold Trust a augmenté de 1,5 tonne.

De ce fait, elle a atteint un total de 771 tonnes d’or à 10% de plus du niveau bas de sept ans observé début 2015. Un analyste chez Mitsui Global Precious Metal laisse entendre que : « l’or est le métal précieux avec le plus de distributions saisonnières de la demande ».