Tout l’or du monde vers Hong Kong ?

Publié le 12 octobre 2013 dans la catégorie Actualités

Les exportations d’or vers Hong Kong ne font que progresser depuis le début de cette année. Celles-ci sont réexportées à 91% vers la Chine continentale. Durant les six premiers mois de l’année, ce sont au total 434 tonnes d’or qui ont été importées de la Suisse et du Royaume-Uni. Durant cette même période, les importations d’or de la Chine en provenance des plus grands producteurs mondiaux s’élevaient à 238 tonnes.

Flux d'or vers Hong Kong

Vingt-deux autres pays exportent, cumulativement, 135 tonnes d’or vers Hong Kong. Schématiquement, les proportions d’importations d’or de Hong Kong sur le premier semestre 2013 se résument comme suit : 54% pour la Suisse et le Royaume-Uni, 27% pour les États unis, l’Afrique du Sud et l’Australie, et, 19% des 22 autres pays.

Le marché de l’or à Hong Kong

En tant que région administrative spéciale de la République populaire de Chine, Hong Kong jouit d’un dynamisme économique fulgurant tourné vers l’extérieur. La région possède, au même titre que la Suisse, d’importantes raffineries et des infrastructures de stockage de l’or transformé.

Le marché de l’or à Hong Kong

Ce qui pourrait expliquer les importants envois (436 tonnes) de la production chinoise d’or vers Hong Kong. En tant que centre financier mondial, elle abrite d’importantes banques internationales qui ont besoin d’importantes quantités d’or pour garantir leurs réserves monétaires.

Que faut comprendre de cette boulimie de l’or ?

Il faut être réaliste, on assiste à un glissement du marché mondial de l’or vers la Chine. En tant que plus gros producteur et importateur, ce pays deviendra, bientôt, le principal protagoniste sur le marché mondial de l’or. La Chine ne cache pas ses intentions et se positionne avec force. Dans une annonce récente, le Shanghai Gold Exchange a déclaré son ambition de devenir le plus important marché mondial d’or.

Imports d'or à Hong Kong

Ce qui, somme toute, vient confirmer le rôle primordial que jouera la Chine, dans les années à venir, dans le commerce mondial du précieux métal. Tout porte à croire que ce positionnement ne devrait que faire du bien au prix de l’or, et, qu’on verra, très probablement, les actions des sociétés minières connaitre une hausse.