La valeur du rouble Russe tombe malgré ses réserves d’or

Publié le 23 décembre 2014 dans la catégorie Actualités

La Russie a traversé une période angoissante depuis le début de l’année avec l’effondrement du rouble. Celui-ci a dépassé les 60% de sa valeur par rapport aux principales devises. A ce jour, 86 roubles s’échange contre 1 euro et 70 roubles contre 1 dollar. C’est la chute la plus considérable de cette monnaie depuis la crise financière de 1998. Afin de remédier à ce problème, la Banque Russe a décidé de relever son taux directeur qui est passé de 10,5% à 17%. Elle a également dépensé 5,9 milliards de dollars afin de protéger le rouble. Ces actions menées n’ont pourtant pas réussi à le sauver.

Les raisons principales de l’effondrement du rouble

symbole-d-de-rouble-russe-35450550

Deux raisons principales sont à l’origine de cette dégringolade : les facteurs politiques et la chute du prix du baril de pétrole. En effet, les sanctions financières octroyées par les Etats-Unis et l’Europe ont eu des répercussions sur la monnaie Russe. Outre que cela, le prix du pétrole a baissé alors que la vente de celle-ci représente 40% des recettes budgétaires soviétiques.

Sauver le rouble avec de l’or

34513341_news_bigpic1

Le pouvoir Russe a tenté de sauver sa monnaie locale en renforçant ses réserves d’or (en savoir plus). L’achat le plus important a été effectué au second trimestre pour un total de 55 tonnes environ. Il était même classé au sixième rang parmi les pays consommateurs d’or au monde fin juin, avec des réserves atteignant les 1094,7 tonnes. Pourtant, ces quantités d’or ne sont pas parvenues à revaloriser le rouble.

L’or n’a pas fait ses preuves en Russie

putin_russie_or_gold

 

Face à la situation, le gouvernement Russe devrait en tirer une leçon en diversifiant ses réserves internationales, car l’or n’est pas suffisant pour redresser l’économie du pays. D’ailleurs, aucune autre solidité n’est garantie dans la zone euro pour l’heure. L’or était considéré depuis toujours comme une assurance fiable en cas de crise, et cela a fait ses preuves depuis des années jusqu’au moment où la devise d’un grand pays s’est effondrée. L’or est-il encore un métal refuge ? A suivre de prés!